La belle mais triste histoire des petits cygnes du Breuil

 

LE BASSIN DU BREUIL

 

                                                                                                   Image Google Earth 2007

 

Vu d’en haut le bassin du Breuil c’est ça et c’est tout petit : 220 mètres de long, 110 de large. C’est un bassin de décantation artificiel des eaux de la rivière Orge qui est situé sur le territoire de la commune de Sainte-Geneviève-des-Bois dans le département de l’Essonne, à une bonne vingtaine de kilomètres au sud de Paris.

 

Le Breuil est le nom d’un quartier de la ville d’Epinay-sur-Orge dont on voit en haut de l’image les restes de l’ancien moulin. En bas, on est à Villemoisson-sur-Orge.

A gauche, le terrain appartient à la Ville de Paris et est occupé par l’Hôpital de Vaucluse en cours de transfert ailleurs. La superficie de l’ensemble de la propriété de cet hôpital est d’une bonne centaine d’hectares, comporte très peu de constructions et est actuellement inaccessible au public, mais pas comme on le verra aux animaux.

 

Pour ceux qui ne connaissent pas, on a sur l’image suivante fait apparaître ce qu’on voit mal sur la photo aérienne : le parcours de l’Orge et de la Boëlle et le sens de circulation de l’eau.

 

 

La photographie qui suit a été prise le 12 mai 2006 à partir de l’endroit figuré par le point rouge. C’est ce que les promeneurs voient en arrivant sur les lieux et c’est probablement ainsi quand un d’entre eux, plus observateur que d’autres a remarqué qu’il se passait quelque chose d’anormal.

 

 

 

                                                                                                la suite est ici >>>>>>

   retour au sommaire >>>>>>